Hier soir, enfin, et après 3 mois de rendez-vous râtés et de "faut qu'on s'appelle" ou "quand est ce qu'on peut se capter sur msn", la Nut et moi avons enfin réussi à nous parler.

Plus d'1h30 au téléphone, ca faisait longtemps, et je sais que pour la Nut Sauvage c'est rare. Je l'ai connue pas très téléphone et habillée en noir de la tête au pied, je la retrouve pipelette et avec une armoire digne d'un clown (c'est pas moi qui le dit!!!).

Essayer de transcrire le plaisir que ca m'a fait de pouvoir lui parler est quasi impossible. Je me souviens de notre rencontre, et des 4 années de lycée qu'on a passé ensemble. D'une certaine virée à Lyon pour faire les soldes, des concerts avec des gros bourrins à Saint-Gall, des flashs sur les mecs impossibles à avoir (championnes du monde de la catégorie...). Et puis comme qui dirait cette rupture lorsque j'ai déménagé à Aix.

Et les retrouvailles, différent, différentes toutes les deux, mais toujours les mêmes. Elle me manque. Et je me languis de pouvoir monter à Paris, histoire de voir sa bouille (on s'est pas vu depuis... avril ou mai 2007) qui se fait difficilement au climat parisien, ses vêtements de Bozo, lui piquer un t-shirt rose (alleeeeeeeeeeeeeeeez) et puis voilà quoi...

La Nut, sûrement ma plus vieille amie si je regarde un peu en arrière... Bah oui, la plus vieille avec qui j'ai gardé contact... My DOG, bientôt 9 ans *commence à repenser à ses cheveux blancs*. Pour les 10 ans on fait quoi? une semaine de vacances toutes les deux? Enfin c'est quelque chose entre l'amie d'enfance (14 ans c'est plus vraiment l'enfance mais ... voilà quoi) et l'amie tout court en fait. Même si parfois à bien y réfléchir je me dis qu'à la base, pas mal de choses nous opposaient, elle fine, cheveux raides et clairs, un peu introvertie, moi plus ronde, cheveux foncés et frisés extravertie... Elle m'aura fait connaitre le Seigneur des Anneaux (merciiiiiii Nut), Werber, Silverchair et KoRn (je vais pas tous les énumérer) Final Fantasy 7 et les prières à la playstation pour qu'elle démarre, les Sims et le chiffon démaquillant. Et les gnocchis de sa grand-mère et les pommes à 10h le soir, les blind test filmés et les étoiles phosphorescentes. Et pis tout plein d'autres choses qui n'ont rien à voir avec la culture (si, les gnocchis c'est de la culture d'abord)...

Allez fin de la séquence émotion, le passé était sympa, j'vais m'attarder maintenant à faire en sorte que l'Avenir le soit tout autant. Avec des étoiles phosphorescentes aussi. Et Final Fantasy. Et les gnocchis aussi :p.