Aujourd'hui je pourrais vous parler de mes entretiens à venir, de mon père qui me gonfle au plus haut point en m'appelant 4 fois par jour, des avancées du mariage (j'ai pris suffisement de recul pour en parler sans avoir l'impression de passer ma vie à ça), sauf que non...
Aujourd'hui je vais vous parler de ce qui est en train de révolution ma vie : Ma nouvelle machine à laver le linge.

Vous vous souvenez sûrement de la semaine passée où je vous montrais l'horreur bordelique de mon arrière-salle-de-bain, due à notre flemme immense de faire un effort de rangement pendant un temps (largement résolu par l'arrivée de Ingar, mon étagère suédoise), mais également à la place folle prise par celle que j'appellerai dorénavant la grosse Ginette, notre -feu- ancienne machine à laver.

Ginette est un héritage du Parisien, ce dernier l'ayant récupérée lorsque sa grand-mère a dû quitter sa maison et n'en avait plus l'utilité. Ah ça c'est vrai que Ginette était parfaite lorsque le Parisien avait son appartement à Paris justement, puisqu'elle rentrait parfaitement entre le toilette et le lavabo (le top du Glamour Ginette).
Sauf qu'arrivée à Lyon, Ginette ne pouvait profiter du trou sous le cumulus parfaitement adapté aux autres machines et nous prenait une place folle ...
Mais surtout Ginette, outre le fait qu'elle faisait le même bruit qu'un avion au décollage quand elle tentait vainement d'essorer le linge à 800 tours minutes (bon elle faisait un max de bruit AUSSI quand elle n'était pas en train d'essorer), a décidé, avec le temps, de ne plus laver les tâches des vêtements (déjà quand j'ai connu le Parisien, c'était pas folichon...), et quand on vit avec un enfant homme qui se tâche tout le temps (oui oui, j'envisage l'achat de bavoir de compétition, de ceux où vous avez carrément les manches avec, et qui descendent jusqu'aux genoux) c'est pas top, mais aussi de rajouter des tâches !!!

Ouais, Ginette c'est trop la machine trop top qui te prend un polo tout simple et t'en fait un truc super fashion avec des tâches pas super flashy, mais genre t'as l'impression que c'est fondu dans le tissu. Ouais classe. Sauf quand tu tiens à ton polo et qu'en fait, ça fait pas joli du tout, mais ça fait juste effet "j'ai fais des travaux et de la peinture avec mon polo et je me balade avec en ville".

 

Donc voilà, nous en sommes rendu à jeudi passé et Ginette m'a déjà flingué un gilet Ralph Lauren blanc (pas compliqué d'enlever une tâche de chocolat tout de même !!! J'avais mis du détachant en plus !), elle a laissé une tâche d'épinard sur une chemise neuve du Parisien. Celui-ci est en train de repasser ses chemises (t'as vu comment je suis trop une tortionnaire au chômage qui laisse ton futur-mari se dépatouiller avec son repassage ?), et sur les 5 chemises, 2 ont des tâches qui n'existaient pas avant, et la troisième c'est celle de la tâche à l'épinard.
Trop énervé le Parisien, il va dans un magasin où il parait qu'il y a un contrat de confiance, et ni une, ni deux, il nous fait l'acquisition de Samantha.

Samantha est arrivée glorieusement ce matin (heureusement, car le panier de linge sale déborde littéralement, le Parisien refusant de relaver quoique ce soit avec Ginette), elle rentre dans l'espace sous le cumulus... J'ai pas attendu le Parisien pour faire la première machine, et voilà qu'elle tourne déjà... En sileeeeence !!! Je vous jure, je suis sur mon PC à écouter de la musique (et parfois, la musique du Parisien, elle fait peur (je ne citerai pas de noms, je ne veux pas lui faire honte)), elle tourne la biquette, et j'entend rieeeeen !!! Bien sûr l'essorage sera le test infaillible, mais c'est le sileeeence !!!
En plus de ça, on va faire des économies d'eau (même si on la paie pas (incluse dans les charges, l'eau)), d'électricité...

Je suis tellement happy, et elle est tellement bien cette Samantha, je me suis demandé si j'allais pas pique-niquer devant son hublot, pour profiter de la place qu'elle nous a fait gagner.
Non j'en fais jamais trop.

 

Attendez chut ?!!!!

 

Non, j'entends toujours rien...

 

Ouéééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééé !!
(bon par contre, je vous jure que si y'a encore des tâches, j'oblige le Parisien a mettre un bavoir de compétition pour manger, quand bien même devrais-je le faire moi-même ! et je vous envoie la photo !!!)


(ou alors je lui paie des cours "comment amener la fourchette ou la cuillère jusqu'à sa bouche")


(moi aussi je t'aime mon Parisien ! :D)

 

(j'aurais pu vous mettre des photos aussi de Ginette VS Samantha, ou de Samantha en train de tourner... Mais j'avais trop peur que vous pensiez que mon cas était irrécupérable...)

 

(après commentaires de Koyangi, voici les photos de Ginette et de Samantha ... (je viens de découvrir avec horreur d'ailleurs que cette salop*rie de cumulus coule sur Samantha... Encore un souci, c'est pas comme si on nous l'avait changé l'année passée...)


IMAG0701IMAG0703
Bye Ginette (sur roulettes, les livreurs ont été ravis!), Welcome Samantha !!!