Je ne sais pas si vous avez regardé les infos dimanche soir, après le fameux w-e de 4 jours (vive les viaducs français) pour l'Ascension, mais il est tout à fait probable que vous nous ayez vus passer à la télé.

Ouaip.

Le Parisien et moi, on a fait partie des je-ne-sais-combien de milliers de Français coincés sur l'Autoroute A7 (Lyon Marseille) dimanche après-midi.
Au cours de ces 8h de trajet (pour seulement 420km...), mis à part le fait que j'ai dû me retenir d'aller faire pipi (parce que je ne m'arrête pas aux stations d'essence "sapins", mais uniquement "borne d'essence"... et compte tenu de la queue chez les femmes, je vais même chez les hommes (où y'a toujours du papier d'ailleurs...)), que j'ai eu faim (très) et que nous avons joué à des jeux débile (vas-y, toi, jouer au jeu des chansons quand un des participants chante faux et pas dans le bon rythme...), je me suis demandé, j'avoue, vainement, pourquoi, mais bon sang POURQUOI les bouchons se forment-ils ?!

Quand on ne fait que 11km en 1h, pour que finalement la circulation reprenne d'un seul coup d'un seul sans voir un accident, un animal mort sur la route ou un car de touristes japonais qui nous prend en photos sur le bord de la route, il y a vraiment, mais alors vraiment de quoi se poser la question !
A votre avis, de quoi viennent les bouchons ? Des gens qui freinent sans raisons à cause du non-respect des distances de sécurité ? Parce que dans conducteur il y a "con" (merci Roland Magdane pour cette blague :D) ? je voudrais bien savoir pourquoi ça bouche en plein milieu de la Pampa, alors qu'il n'y a pas de sortie d'autouroute, d'arrivée d'autoroute ou de femme nue faisant du stop (ou de beaux mecs musclés comme il faut en uniforme qui font du stop aussi :p).


Quelque part je me dis que nous avons été chanceux, puisqu'une collègue du Parisien est partie à 14h, s'est arrêtée pour une vraie pause à 19h00 pour arriver sur Lyon à 1h00 du matin.