J'avais décidé, lorsque le Parisien m'a demandé en mariage, de ne pas trop en parler...

Parce que j'avais parfois l'impression d'embêter les gens avec ce sujet, parce qu'à cette époque la préparation du mariage était tout ce que j'avais, et que je n'avais pas envie de "polluer" mon blog avec tout ça.

Grossière erreur quand j'y repense, ce blog c'est moi, ma vie, mes hauts et mes bas, et mon mariage y a toute sa place !

Bref, le Parisien et Missfricadelle se marient dans 28 jours !!! 4 semaines tout pile. Oui, le stress monte, vous vous en doutez.
Tout est prêt ou presque pourtant :

  • Tous les bricolages (à peu de choses près) sont ok (confettis, marques places, boites à dragées (même si on a pas encore les dragées...) et autres...)
  • Tous les prestataires sont bookés, les acomptes versés
  • Le rétroplanning du mariage affiche 95% de "OK"
  • Le planning de la journée se dessine...

J'avoue avoir beaucoup de mal à me dire qu'on se marie, enfin.
On prépare cette unique journée pendant tant de temps, la voir si près, s'en est presque irréaliste. Les choses se mettent réellement en place et deviennent palpables : rdv avec les photographes pour parler du déroulé et de nos envies, il va nous falloir rédiger nos voeux, commander ENFIN le vin (mais ce retard n'est que la conséquence des désidératas de ma belle-maman... de toute manière, elle fait son job en la matière :).

A part ça, j'ai de la chance, puisque notre photographe était présente à mon dernier essayage de robe...
Le moment où la robe d'une future mariée est enfin parfaite, où les retouches sont faites, le moment où la robe te va enfin bien, où tu es sûre de ton choix et que tu comprends que tu vas te marier. Tant qu'elle est en chantier, tu réalises assez vaguement, tu ne te projettes pas. Il en est ressorti cependant quelques clichés, magnifique, enchanteurs, qui m'aide à toucher du bout des doigts cette échance qui arrive à trèèèèès grands pas...

*respiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiire*