Tagguée par Patate, je n'étais pas obligé d'écrire cette note, à savoir: quels sont donc les trucs dont il vous a privées?

Alors...

...

...

Je cherche.
Et en fait j'ai vraiment cherché.
Mais j'ai rien à lui reprocher lui reprocher (et c'est bien là le problème avouons-le). Ses baisers étaient terribles, ses mains parfaites (même si j'attend encore un massage, mais j'en avais pas particulièrement besoin), tout comme tout ce qu'il faisait avec, tout ce qu'il me disait c'était ni trop peu ni pas assez, ce qu'il m'écrivait aussi. J'ai jamais été en manque de quoi que ce soit, ormis de lui dès que je le quittais.
La bonne dose de romantisme (faudra faire mieux que champagne, foie gras, bougie et bain chaud pour le premier w-e ;p), la bonne dose d'humour et de folie (très important la folie), la bonne dose de richesse intérieure, beau, un corps wahou, des petites rides toutes mignonnes au coin des yeux...

Au fond, la seule chose dont il m'a vraiment privé, c'est de chocolat au début où j'allais chez lui. Il oubliait toujours d'en acheter. Et CA, c'est grave.

Il avait beau être parfait (on a pas plus le droit de dire ca MissFrica voyons!!!) avoir tout plein de qualités, ne pas avoir de chocolat, c'est un manquement gravissime au code des petits-amis-parfaits-avec-qui-on-pourrait-faire-un-bout-de-chemin.

Impardonnable.

(oui mais lui il a pas eu peur quand j'ai mangé du brie avec du Nutella devant lui...) (on s'en fous ma Saucisse, on ne plaisante pas avec le chocolat) (oui mais... ) (CHUT!)

Edit: Hey c'est ma 150ème note!!! Moua contente ;)