Bon, après ce long silence, je m'en vais quand même vous donner des explications !

Déjà, oui, j'ai eu une demande trop chou puisque mon Amoureux de Parisien a choisi le pont sur lequel nous nous sommes embrassé la première fois pour me faire sa demande.
Demande faite avec la plus belle bague en toc qu'il aie pu trouver, puisque la vraie bague (qu'il a lui même ébauchée, vous pouvez toutes être admiratives et jalouses :D) est encore en cours de fabrication. Voilà voilà... Bon après il y a eu des larmes, des sourires tout bêtes, des larmes, des sourires niais, des bisous... une demande en mariage !!!

Depuis c'est un peu branle-bas-le-combat. En sous-marin, nous avions déjà réservé le lieu de nos rêves (je mettrais le nom et le lien lorsque les futurs invités sauront qu'ils sont invités et n'iront pas regarder tous les liens que je vais vous mettre), et maintenant nous commençons à l'annoncer petit à petit à nos familles et amis... Nos conversations tournent pour ainsi dire principalement autour des faire-parts, triateurs, décoration, cérémonie, dragées...

Si on commence à préparer le mariage des étoiles dans les yeux, confiants dans nos choix, dans les prestataires et croyants que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, au fur et à mesure que nous avançons (cela ne fait qu'un mois) les embûches s'ammoncellent.
D'abord la mairie qui a décidé de faire son administration de base, en te donnant un papier sur lequel la moitié des informations sont manquantes (et c'est genre justement ces informations dont tu as besoin, et qui te font débourser 30€ pour un acte de naissance pour rien, et aller à la mairie avec les mauvais justificatifs...), puis la proprio du lieu de récéption qui est un peu peignette pour les traiteurs, et aujourd'hui la boutique de robes de mariées qui veut pas que je fasse des essayages parce que tu comprends "ca sert à rien d'essayer maintenant puisqu'au mois de juillet (quand ma mère va venir pour voir les robes, puique c'est elle qui m'offre ma robe) il n'y aura plus certains modèles mais il y en aura de nouveau donc il faudra faire une nouvelle sélection"... En gros on est mardi matin, y'a personne à la boutique, et elle a envie de continue à se tourner les pouces. J'avoue que je n'ai juste jamais envie de remettre les pieds là-bas.
Et la dernière déconvenue en date, celle d'il y a 20 minutes, le diacre refuse de nous marier en extérieur. Mariage obligatoire dans une église ...

La joie de la préparation du mariage j'ai envie de vous dire ! C'est pas facile parfois car c'est supposé être un moment heureux, itou itou, mais c'est les 12 travaux d'Asterix en fait ! Au final il y a quand même du plaisir, parce que j'adore organiser, réfléchir, chiner ... Et se dire que ce sera notre moment, notre mariage tel que nous l'avons pensé...
Mais le su-sucre de récompense ne sera que dans 11 mois (rien que je dire que c'est dans moins d'1 an, ça me fait flipper !), une fois qu'on sera passé par tous les moments pas drôles, surtout, qu'on aura survécu aux dégustations des traiteuuuurs (miaaaaaaaaam).

Je vous donnerais des news !